Tarifs

Tarifs consultation specialisées

Les médecins du cabinet sont en secteur II dit à honoraires libres.
Les compléments d’honoraires, appelés aussi « dépassements »  permettent de valoriser notre expertise et les conditions dans laquelle nous la rendons : locaux, disponibilité, secrétariat…

Nos tarifs sont :

  • Pour les avis à la demande du médecin traitant ou d'un médecin correspondant, la cotation de l'acte est APC et la tarification est de 55 à 70 euros voire 75 euros en cas d'expertise longue d'un dossier difficile. Le remboursement sécurité sociale se fait sur la base de 50 euros.
  • Pour les suivis, la cotation de l'acte est une CS et la tarification est de 45 à 60 euros voire 75 euros en cas de consultation longue. Le remboursement sécurité sociale se fait sur la base de 23 euros.

Vous pouvez aussi consulter le site ameli qui vous donne un aperçu de nos cotations les plus fréquentes.
Les tarifs en téléconsultation sont les mêmes que ceux pratiqués en consultation au cabinet.
Nous recevons les patients titulaires de la C2S (anciennement CMU et ACS) et de l'AME.
Vous trouverez également les conditions d'application du tiers payant sur le site ameli
En cas de difficultés financières, n'hésitez pas à l'évoquer avec le médecin.

Honoraires de consultation au Cabinet

 

Tarifs pratiqués

Tarifs conventionnels

Consultation (Cs)

55 €

23 €

Consultation pour avis demandé par un confrère (APC)

70 €

55 €

Consultation préventive du voyage

Cf tableau

0

Selon les obligations d’information définies par l’arrêté du 30 mai 2018 relatif à l’information des personnes destinataires d’activités de prévention, de diagnostic et/ou de soins :

  • « Seuls peuvent vous être facturés des frais correspondants à une prestation de soins rendue. Le paiement d’une prestation qui ne correspond pas directement à une prestation de soins ne peut vous être imposé.»
  • « Votre professionnel de santé détermine librement ses honoraires qui peuvent donc être supérieurs à ceux fixés par la convention le liant à la sécurité sociale. Leur montant doit cependant être déterminé avec tact et mesure. La facturation de dépassements d’honoraires est par ailleurs interdite pour les bénéficiaires de la couverture maladie universelle complémentaire (CMU-C), et de l’aide au paiement d’une complémentaire santé (ACS).»
  • « Votre professionnel de santé doit obligatoirement vous informer avant de réaliser un acte non remboursé par la sécurité sociale. En outre, dès lors que les dépassements d’honoraires des actes et prestations facturés atteignent 70 euros, votre professionnel doit vous en informer par écrit, préalablement à la réalisation de la prestation.».

Le tarif des honoraires est déterminé par le praticien qui est à votre disposition pour toute information. Le remboursement par la sécurité sociale s’effectue sur la base des tarifs conventionnels en cas de maladie. Seuls les bénéficiaires de la CMU et de l’AME peuvent être prise en charge en tiers payant. Les bénéficiaires de l’ACS doivent montrer leur attestation afin de bénéficier du tarif sécurité sociale.

Les consultations préventives, et donc du voyage, ne sont pas remboursables selon l’article L231-1 alinéa 6 du code de la sécurité sociale.

Les paiements par CB ou espèces sont acceptés.

Par ailleurs, le cabinet et le Centre de Vaccinations Internationales disposent de deux systèmes informatiques destinés à faciliter la gestion des dossiers des patients et à assurer la facturation des actes et la télétransmission des feuilles de soins aux caisses de sécurité sociale.

  • Les informations recueillies lors de votre consultation feront l’objet, sauf opposition justifiée de votre part, d’un enregistrement informatique réservé à l’usage de votre professionnel de santé.
  • Votre professionnel de santé traitant se tient à votre disposition pour vous communiquer ces renseignements ainsi que toutes informations nécessaires sur votre état de santé*.
  • Tout médecin désigné par vous peut également prendre connaissance de l’ensemble de votre dossier médical.
  • Vous pouvez exercer votre droit d'accès par courrier électronique, postal ou sur place. 

 

​​​​​​​* Loi n°78-17 du 6 janvier 1978 modifiée relative à l’informatique, aux fichiers et aux libertés